1. Juillet 2020 | Communiqué de presse

DPD prévoit de plus que doubler son réseau de consignes automatiques dans les pays baltes, avec une expansion particulièrement forte en Lituanie

1er juillet 2020 - Face à la croissance du e-commerce et aux changements dans les habitudes de consommation occasionnés par le confinement, les filiales de DPD en Lituanie, Lettonie et Estonie prévoient une expansion sans précédent de leurs consignes automatiques. L’idée est d’élargir le réseau existant de points Pickup, en multipliant leur nombre par 2,45 sur l’année 2020-2021, arrivant ainsi à un total de 641 consignes. Un budget de 7,3 millions € sera alloué à cette expansion, soit le plus gros investissement de DPD dans les infrastructures de toute l'histoire de la société, qui s’étend sur 21 ans. Le deuxième montant le plus important a été l'investissement de 6,5 millions € dans un centre international de tri à Kaunas.

 

« Le besoin de consignes se fait de plus en plus sentir, à mesure qu’augmente le nombre de personnes qui achètent sur les boutiques en ligne. Le baromètre e-shopper 2019 de DPDgroup, une enquête menée l'année dernière auprès des e-acheteurs de l'UE pour le compte de DPDgroup, a révélé que 55 % des Lituaniens optent pour la livraison dans des consignes automatiques, alors que la moyenne européenne est de 13 %. Cette tendance nous indique la direction à suivre pour développer nos services, et c'est précisément la raison pour laquelle nous avons décidé de procéder à une expansion record du réseau de consignes dans les pays baltes », déclare Robertas Vilkaitis, PDG de DPD dans les pays baltes.

Le plus gros déploiement prévu en Lituanie 

C’est en Lituanie que le développement du réseau de consignes sera le plus significatif. Leur nombre devrait en effet tripler pour atteindre un total de 235 consignes d’ici à la mi-2021. Cette année, il est d’ores et déjà prévu de doubler le nombre de points Pickup dans le pays, pour le porter à 165. Cette fois-ci, l'attention ne sera pas uniquement portée sur les grandes villes, mais aussi sur les régions périphériques, et notamment les endroits où aucune consigne n’est implantée ou dans lesquels l’entreprise constate une pénurie.

La plupart des nouvelles consignes devrait être installée près des centres commerciaux et autres lieux de rassemblement, bien que l’entreprise soit ouverte à l’idée d’en implanter dans d’autres endroits moins prisés.

« La livraison de colis par un livreur reste populaire, représentant actuellement plus de 70 % de toutes les livraisons de colis, et occupant plus de 500 livreurs chaque jour. Pourtant, depuis plusieurs années, nous assistons à une croissance stable du e-commerce et les entreprises comme les particuliers utilisent de plus en plus souvent le service de retrait de colis, qui est non seulement moins cher et plus pratique, mais aussi écologique », analyse M. Vilkaitis.

Le phénomène des consignes dans les pays baltes

Selon M. Vilkaitis, si l’on compare l'ampleur du e-commerce en Lituanie et en Europe, on constate que le pays des États baltes se situe dans la moyenne statistique en termes d’achats, mais qu’il occupe une position unique en termes d’infrastructure de service (à savoir le niveau de déploiement des consignes sur le marché).

« Ici, nous nous distinguons probablement par notre côté nordique ainsi que par notre petite communauté d'entreprises avec ses traditions. Nous sommes donc moins enclins à interagir avec autrui comparé aux pays situés plus au Sud par exemple. Il semblerait qu’en Lituanie les solutions les plus plébiscitées sont celles qui ne font appel à aucune personne physique, telles que les consignes automatiques, les distributeurs automatiques de bouteilles consignées, les caisses en libre-service, etc. » explique le PDG de DPD dans les pays baltes.

Le baromètre e-shopper 2019 de DPDgroup, l'étude commandée par DPDgroup et réalisée auprès des e-acheteurs de l'UE, a également révélé que les individus accordent une grande importance au confort procuré par les services. Ces derniers apprécient en effet de pouvoir se faire livrer à domicile les biens commandés en ligne, de sélectionner une heure de livraison, de suivre l'itinéraire du colis en temps réel, ou bien de pouvoir aller récupérer leur colis dans une consigne sur le chemin du travail.

« Nous entendons demeurer leader dans la livraison de colis en Lituanie, mais la situation inhabituelle de confinement, l'incertitude quant à l'avenir et le changement soudain dans les habitudes des consommateurs ont fortement entamé le développement progressif qui était prévu initialement. Avant le confinement, les segments B2C et B2B affichaient un ratio de 30/70, tandis que pendant le confinement ce rapport s'est inversé, passant à 60/40. À l’issue du confinement, le ratio a légèrement fléchi, toutefois nous ne doutons pas que les récents changements amenés par la crise Covid-19 se maintiendront sur le long terme », observe Robertas Vilkaitis.

Les données proviennent du « E-shopper barometer Global report » de DPDgroup. L'étude a été réalisée par GfK pour le compte de DPDgroup. Entre mai et juillet 2019, 24 225 personnes dans 21 pays européens ont été interrogées, dont 800 en Lituanie.

 

À propos de DPD Lituanie

DPD Lituanie fait partie du groupe international de livraison de colis DPDgroup. La société est leader dans le secteur de la livraison de colis en Lituanie et ses services comprennent la livraison dans toute l'Europe, ainsi que l’accès à un réseau croissant de terminaux Pickup en libre-service. Plus de 600 personnes travaillent aujourd'hui au sein du réseau de DPD Lituanie.



Pour plus d'informations

Contact presse DPD Lituanie

Tomas Vaišvila

pickup-stations-baltic-countries-1

Small (677kb)

PNG

pickup-stations-baltic-countries-2

Large (27097kb)

PNG