Depuis quatre ans, le baromètre e-shopper de DPDgroup révèle les tendances et comportements des e-acheteurs européens. Il s'agit de l’étude la plus large menée sur l’achat en ligne et le e-commerce cross-border.

.

Nos chiffres et faits marquants

Les e-acheteurs attendent du e-commerce qu’il soit responsable d’un point de vue environnemental

Les relais commerçants se classent au deuxième rang parmi les lieux de livraison préférés en Europe

Une livraison rapide avec de multiples options peut influencer la décision d’acheter

Les e-acheteurs regardent activement sur des sites étrangers pour trouver les bonnes affaires en ligne

Les e-acheteurs utilisent les réseaux sociaux pour rechercher et vérifier les produits

 

Cette étude détaillée se base sur une série d’indicateurs incluant la fréquence et les attitudes d’achat en ligne, les freins à l’achat en ligne, la fidélité au site et les achats cross-border.

Comme les années précédentes, l’étude révèle les comportements des Européens qui achètent en ligne, et apporte un éclairage sur les futures tendances et prévisions de l’industrie du e-commerce.

La part des e-acheteurs réguliers reste considérable, ces derniers représentant 45% des e-acheteurs européens et étant responsables de 85% du volume d’achat en ligne.

Au-delà de cette vaste catégorie d’acheteurs en ligne, les résultats de l’étude ont permis d’identifier trois profils émergents d’e-acheteurs :

 

Cette étude détaillée se base sur une série d’indicateurs incluant la fréquence et les attitudes d’achat en ligne, les freins à l’achat en ligne, la fidélité au site et les achats cross-border.

Comme les années précédentes, l’étude révèle les comportements des Européens qui achètent en ligne, et apporte un éclairage sur les futures tendances et prévisions de l’industrie du e-commerce.

La part des e-acheteurs réguliers reste considérable, ces derniers représentant 45% des e-acheteurs européens et étant responsables de 85% du volume d’achat en ligne.

Au-delà de cette vaste catégorie d’acheteurs en ligne, les résultats de l’étude ont permis d’identifier trois profils émergents d’e-acheteurs :

L’e-acheteur aficionado

Férus des technologies numériques et adeptes des achats cross-border, ces e-acheteurs passent beaucoup de temps à faire leurs achats en ligne et sont à l’affût d’une expérience de livraison personnalisée. Ils sont à l’origine de 34% de tous les achats en ligne et 39% d’entre eux adhèrent à un programme de fidélité.

62% déclarent « Je peux pratiquement acheter 100% de produits/services en ligne »

L’e-acheteur épicurien

Pour les e-acheteurs épicuriens, la commodité est le mot d’ordre. Ils apprécient les avantages en termes de gain de temps et d’argent que les achats en ligne procurent, et sont sélectifs dans leurs décisions d’achat. 77% d’entre eux estiment qu’il est important de connaître l’entreprise de livraison au moment de la décision d’achat.

57% pensent « Je suis prêt à payer en plus pour des services qui facilitent ma vie »

L’e-acheteur attentif à l’environnement

La population étant de plus en plus sensibilisée aux enjeux environnementaux, les e-acheteurs veulent que les entreprises adoptent davantage de pratiques durables. 58% se disent concernés par l’impact du e-commerce sur la société.

87% affirment « Les entreprises doivent être responsables sur le plan environnemental »

Les trois nouveaux segments d’e-acheteurs montrent que le paysage du e-commerce évolue continuellement. Par ailleurs, le fait d’améliorer l’expérience en ligne de l’e-acheteur peut être une occasion considérable pour les e-commerçants de se développer et de renforcer la notoriété de leur marque.

Consultez notre brochure pour mieux comprendre les différents profils d’e-acheteurs, ainsi que leurs préférences et modes de consommation.

Principaux enseignements

L’étude de DPDgroup a permis de formuler les observations et conclusions suivantes :

Les e-acheteurs attendent du e-commerce qu’il soit responsable d’un point de vue environnemental.

Alors que le changement climatique prend de plus en plus d’ampleur, une minorité d’acheteurs cherche à effectuer des achats en ligne avec un faible impact environnemental, tandis qu’un plus grand nombre d’e-acheteurs attend des mesures responsables de la part des entreprises.

 

Les relais commerçants se classent désormais au deuxième rang parmi les lieux de livraison préférés en Europe, après le domicile.

Les e-acheteurs cherchent plus de facilité et de commodité dans le processus d’achat en ligne, et choisissent davantage les relais commerçants comme point de livraison en fonction de l’endroit où ils se trouvent.

Les e-acheteurs veulent une livraison rapide assortie de nombreuses options.

Une expérience en ligne réussie, à laquelle s’ajoute une livraison rapide peuvent influencer la décision d’achat ; à l’inverse, des délais de livraison plus longs peuvent être un frein et une raison d’abandon de panier.

Les e-acheteurs recherchent activement de bonnes affaires à l’étranger, tant que cela n’implique aucun frais supplémentaire.

Les promotions et bonnes affaires l’emportent sur tout autre critère. Cela est notamment représentatif pour les e-acheteurs attentifs à l'environnement qui achètent en dehors de l’Europe malgré les conséquences écologiques.

 

Les e-acheteurs développent une vie en ligne riche au-delà du dernier « clic » avant l’achat.

Actifs sur le Web, les e-acheteurs actuels utilisent les réseaux sociaux pour se renseigner sur les produits avant de les acheter et partagent leur expérience post-achat avec les autres. Ces habitudes connectées influenceront le paysage du e-commerce de demain.

Apprenez-en davantage sur les habitudes des e-acheteurs en Europe

Découvrez notre brochure du baromètre e-shopper 2019

Consultez notre communiqué de presse sur le baromètre e-shopper 2019.

Partagez