Your delivery experts

E-shopper barometer 2017

DPDgroup présente les dernières habitudes d’achat en ligne des Européens 

 

DPDgroup braque son projecteur sur l'évolution rapide du commerce en ligne en Europe dans le rapport de la deuxième édition du “E-shopper barometer”. 
Dans ce rapport où l’accent est porté sur les tendances du e-commerce en Europe, Kantar TNS a interrogé 24 871 participants dans 21 pays*. L'enquête fait ainsi état de micros-tendances, y compris l’Expérience d’achat en ligne, l’Achat en ligne à l’étranger, le Shopping sur mobile, et les préférences de Livraison et de Paiement. 

La deuxième édition du “E-shopper barometer” comprend pour la première fois un nouvel outil de comparaison des résultats, qui permet aux utilisateurs de mieux comprendre comment chaque pays se comporte.

“Le rapport de cette année souligne le potentiel évident des achats transfrontaliers. Un premier élément clé qui peut favoriser l’achat à l’étranger est lié aux attentes et comportements locaux, mais aussi aux besoins spécifiques des acheteurs dans chaque marché. Une plateforme adaptée à l’achat sur mobile constitue le deuxième critère pour répondre au besoin grandissant du shopping sur mobile. Enfin et surtout, assurer une première expérience d’achat irréprochable construit la loyauté des nouveaux e-acheteurs.”

Jean-Claude Sonet, Directeur Marketing, Communication et RSE, DPDgroup.

 

  • Les acheteurs réguliers, c’est-à-dire le tiers des e-consommateurs qui achètent le plus, représentent 86 % de tous les achats en ligne. En règle générale, les acheteurs ont tendance à acheter sur des sites internet qu’ils connaissent et dans lesquels ils ont confiance quelle que soit la catégorie de produit. Ainsi, pour trouver des relais de croissance, il faudrait envisager de cibler de nouveaux acheteurs, en leur proposant une première expérience irréprochable afin de construire leur fidélité.
  • L’étude de cette année comporte pour la première fois des questions sur le marché de l’alimentation : 14 % de l’ensemble des acheteurs sont intéressés par l’achat en ligne de produits frais et boissons. Ce chiffre monte à 30 % pour les acheteurs réguliers. 
  • Plus de la moitié des e-consommateurs ont choisi d’acheter sur des sites web étrangers cette année, soit une hausse de 2 % par rapport à l’année dernière. Les achats réalisés sur des sites étrangers représentent près d’un cinquième (19,2 %) de l’ensemble des achats réalisés par ces consommateurs qui achètent à l’étranger.
  • Avec environ un tiers des e-acheteurs se déclarant intéressés pour se lancer dans l’achat à l’étranger dans un futur proche, cette typologie d’achat bénéficie d’un fort potentiel de croissance en Europe.
  • Parmi les e-consommateurs ayant acheté à l’étranger en 2017, environ 67 % ont fait le choix de sites web situés en Europe. Parmi ceux ayant acheté en Europe, 39 % ont acheté auprès de pays voisins. Parmi ceux ayant acheté hors Europe, 44 % ont acheté en provenance de Chine, et 31 % des États-Unis.
  • La grande majorité des e-acheteurs (81 %) se déclare satisfaite de son expérience d’achat à l’étranger.
  • Les e-consommateurs européens achètent depuis différents appareils. L’usage des smartphones pour acheter en ligne continue de croître, notamment auprès des acheteurs réguliers et de la génération Y, mais les ordinateurs (portable ou de bureau) demeurent les appareils les plus utilisés pour acheter en ligne. Ainsi, les e-consommateurs n’achètent pas exclusivement sur une application, et 43 % d’entre eux jugent l’adaptation d’un site web pour un usage depuis le mobile comme un critère d’achat important.
  • Les préférences de paiement et livraison varient fortement d’un pays européen à l’autre, et les e-acheteurs veulent choisir parmi un grand nombre d’options celle qui leur conviendra le mieux. Ces options incluent des solutions alternatives à la livraison à domicile, telles que le point relais et le magasin, ou encore des nouveaux services, tels que la livraison le lendemain ou le suivi de colis en temps réel.
  • Par exemple, 58 % des e-consommateurs français ont régulièrement recours aux points relais, alors que la moyenne européenne se situe à 17 %. L’Estonie détient le record concernant l’usage des consignes automatiques, avec 80 % de ses e-consommateurs qui emploient régulièrement cette option de livraison, comparés à 8 % de l’ensemble des Européens. Enfin, 69 % des e-consommateurs roumains privilégient le paiement à la livraison, contre 13 % des Européens.

 

  • E-shopper barometer 2017 brochure (14,82 MB)
  • Cross-border (83,44 kB)
  • Delivery and Returns (34,58 kB)
  • Millennials (53,50 kB)
  • Small and heavy buyers (519,30 kB)
  • Type of goods (554,61 kB)

*L’édition 2017 du “E-shopper barometer“ de DPDgroup a été réalisée par Kantar TNS du 1er Juin au 3 Juillet 2017. Des interviews anonymes ont été conduites en ligne auprès de 24 871 participants dans 21 pays d’Europe (Autriche, Belgique, Croatie, République Tchèque, Estonie, France, Allemagne, Hongrie, Irlande, Lettonie, Italie, Lituanie, Hollande, Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suisse, Royaume-Uni) et en Russie.

Tous les participants avaient au moins 18 ans, et avaient effectué au moins un achat en ligne depuis Janvier 2017.