21. Avril 2020 | Actualité RSE

Suivi de la qualité de l’air : interview avec le directeur RSE de DPDgroup dans le magazine « Parcel and Postal Technology International

Le journaliste David Smith a examiné comment les entreprises postales et de livraison de colis utilisent leurs vastes réseaux pour collecter des données sur à peu près tout : de la qualité de l’air aux actualités météo locales en passant par les risques et les dommages routiers. Ces données sont utilisées par les transporteurs tant pour améliorer les services fournis aux clients que pour soutenir les communautés dans lesquelles ils sont actifs ou encore pour optimiser leurs propres activités.

Les sociétés postales et de livraison de colis opèrent au cœur de la chaîne d’approvisionnement. Cette position unique leur permet de collecter nombre d’informations intéressantes sur la météo, les conditions routières et la pollution de l’air. À l’ère du Big Data, des véhicules de livraison sont équipés à cette fin de capteurs pour collecter ces données. Notamment DPDgroup, DHL et la société finlandaise Post ont entre-temps lancé des projets  à ce niveau. Certes, ces trois sociétés utilisent à cette fin leurs vastes réseaux, mais leurs finalités sont quelque peu différentes. Les projets de DPDgroup et de Posti ont le plus en commun, puisqu’ils comprennent tous deux la fixation de capteurs sur la flotte de livraison, en vue de mesurer la qualité de l’air.

Par le biais de son programme de mesure de la qualité de l’air, DPDgroup a l’ambition de collecter des données sur la pollution de l’air dans 20 villes européennes. DPDgroup utilise à cette fin des capteurs Pollutrack fixés à sa flotte de livraison, ainsi qu’à ses points relais et dépôts. En Finlande, Posti se sert de capteurs et de la technologie de vision du fabriquant de technologies de mesure industrielles et environnementales Vaisala pour assurer le suivi des conditions routières, de l’actualité météo locale et de la situation sur la route. Alors que Posti a commercialisé cette offre, l’initiative de DPDgroup s’inscrit dans le programme sociétal et environnemental de la société. La finalité du service Resilience360 de DHL est assez différente. Cette plateforme logicielle se sert en effet de ses réseaux d’experts pour visualiser des chaînes d’approvisionnement globales et tracer les risques potentiels.

Téléchargez l’article intégral pour plus d’informations.

l’article intégral

Medium (4283kb)

PDF