Le e-commerce a été l'un des rares secteurs à bénéficier d'une dynamique positive en 2020, malgré la pandémie de Covid-19. Toutefois, en dépit d’une croissance continue, le secteur n'a pas totalement échappé à l'impact de la crise sanitaire. Sur la base de nos connaissances approfondies en matière de tendances et d’habitudes d'achat en ligne en Europe, nous avons examiné l'impact de cette crise sans précédent sur le e-commerce. Le baromètre e-shopper 2020 s’appuie sur des données issues des précédentes études du baromètre e-shopper de DPDgroup, ainsi que de sources tierces.

Nos principaux enseignements

Marché alimentaire

L'alimentaire, auparavant marché de niche, a détrôné la mode et les chaussures pour devenir la catégorie de produits que les e-acheteurs commandent le plus souvent.

Une approche omnicanale

Une approche omnicanale constitue désormais l’ingrédient indispensable à la réussite des e-commerçants, les obligeant à développer une offre en ligne et des méthodes de livraison appropriées (par exemple le « Click & Collect ») leur permettant de continuer à vendre leurs marchandises en dépit de la crise sanitaire.

Le développement durable

Le développement durable doit être une priorité pour tous les acteurs du e-commerce, car les e-acheteurs recherchent des produits et services plus respectueux de l'environnement.

Requirements towards delivery

La possibilité de choisir une heure de livraison est un critère déterminant pour les e-acheteurs, car cela répond à de nouveaux besoins liés aux modes de vie post-pandémie.

Des différents groupes d'acheteurs

Pour continuer sur sa lancée, le e-commerce doit s'adapter aux besoins et attentes des différents groupes d'acheteurs, qu’il s’agisse des aficionados ou des seniors.

 

Avec les restrictions sanitaires et les divers confinements ayant entraîné un accès restreint à certains commerces traditionnels, voire leur fermeture, la Covid-19 a accéléré le développement du e-commerce à travers le monde, trois à cinq ans plus tôt que ce qui avait été envisagé. Rien que dans l'Union Européenne, 15 millions de nouveaux e-acheteurs sont apparus en 2020 par rapport à 2019.

En l’espace de quelques mois seulement, nous avons assisté à une véritable transformation.

Jusqu'en 2019, le marché du e-commerce était très concentré. Cette réalité a changé en 2020 : les e-acheteurs occasionnels sont devenus des acheteurs réguliers car leur fréquence d’achat a augmenté, couplé à l'arrivée d'un nouveau profil d'e-acheteur : l'acheteur senior.

Les préférences en matière de catégories de produits ont également radicalement changé, tandis que les tendances en matière de consommation responsable et de développement durable ont pris de l'ampleur.

Covid-19 & e-commerce

Déjà en novembre 2020, la Directrice Études de DPDgroup Carmen Cureu expliquait comment le e-commerce a été impacté par la pandémie de Covid-19.

Notre baromètre e-shopper 2020 confirme les nouvelles tendances préalablement identifiées.

Covid-19 & e-commerce

Déjà en novembre 2020, la Directrice Études de DPDgroup Carmen Cureu expliquait comment le e-commerce a été impacté par la pandémie de Covid-19.

Notre baromètre e-shopper 2020 confirme les nouvelles tendances préalablement identifiées.

Téléchargez notre brochure pour en savoir plus

Apprenez-en davantage sur les habitudes des e-acheteurs en Europe

Découvrez notre brochure baromètre e-shopper 2020