20. Septembre 2022 | Personnel

Interview avec Besarta

The voice behind DPD: Notre Besarta

DPD: "Depuis combien de temps travailles-tu chez DPD Suisse?"
Besarta: "Je travaille dans le service marketing de DPD depuis janvier 2022".

 

DPD: "Quel a été le déclencheur qui t’as fait venir chez DPD?"
Besarta: "Le déclencheur a avant tout été mon intérêt pour le secteur de la logistique, en particulier les services de livraison de colis. Cela résulte du fait que j’avais déjà travaillé pour mon ancien employeur pendant 3 mois dans le secteur de l’exportation. À cette époque déjà, cela m’avait passionné. De plus, au cours de mes études commerciales, j’ai acquis des connaissances en marketing et en Customer Experience, ce qui était parfaitement adapté au poste chez DPD 😊".

 

DPD: "Quel est ton domaine d’activité chez DPD et qu’est-ce qui te plaît tout particulièrement?"
Besarta: "Je suis Customer Experience Specialist et donc, entre autres responsable des évaluations et analyses du Net Promoter Score, en abrégé: NPS. Je conseille et assiste en outre les parties prenantes internes. Je travaille essentiellement avec des interfaces, comme par ex. les responsables de dépôt, les collaborateurs du service à la clientèle ou les directeurs des ventes. J’évalue les retours d’information des clients, développe des propositions d’amélioration des processus, en vérifie la faisabilité afin d’augmenter l’efficacité.

Ce que j’apprécie particulièrement dans mon travail c’est d’avoir en définitif, la possibilité d’interagir avec tous les services et ainsi de pouvoir avoir une perception globale de la structure de l’entreprise. J’adore découvrir la vue à 360° de l’entreprise et aussi d’avoir la possibilité de tirer le meilleur pour les clients, peu importe que ce soit au moyen d’améliorations des processus internes ou lors de la communication directe avec les clients".

Besarta Zenku

DPD: "Que signifie le travail d’équipe pour toi?"             
Besarta: "Pour moi, le travail d’équipe signifie pouvoir compter les uns sur les autres et se faire confiance. La loyalité et surtout dans le domaine sportif, joue un très grand rôle. Ce que j’ai d’ailleurs pu apprendre lorsque j’ai joué au handball pendant 8 ans. En fin de compte et peu importe le domaine, il s’agit toujours d’arriver au même dénominateur et de ne pas imposer obstinément son propre point de vue, car tout le monde n’a pas la même façon de penser".

 

DPD: "À quoi consacres-tu le plus de temps en dehors du travail. Pratiques-tu un sport?"
Besarta: "Je ne fais actuellement pas de sport car je ne peux plus pratiquer le handball à la suite d’une blessure du ligament croisé. Lorsque j’ai du temps libre, je me consacre toutefois à la lecture. Et surtout les thrillers psychologiques. Cela me fascine énormément de pouvoir me pencher sur les personnages décrits dans le livre et leurs façons de penser et de me mettre dans les situations du point de vue émotionnel. De plus, j’ai également découvert ma passion pour la cuisine qui, étonnement, s’est également développée à partir de mes expériences de travail. Même en cuisine, il est possible d’optimiser les processus et procédures 😋. J’ai également un repas préféré. Les lasagnes. Comme le dit si bien Garfield: lorsque le taux de lasagne contenu dans mon sang diminue, je deviens méchant".   

  

DPD: "Quelle est ta saison préférée. Et pourquoi?"
Besarta: "J’aime surtout l’automne, car je n’aime ni transpirer ni grelotter. L’automne est donc la saison idéale. De plus, je me sens plus proche de mon environnement pendant cette saison. Et encore un Fun Fact: en automne, il y a plus de vêtements et de possibilités de les combiner. Je sais, c’est très girly".

 

DPD: "Y a-t-il quelque chose que tu aimerais au moins vivre une fois?"
Besarta: "J’ai toujours voulu faire du volontariat par exemple en apportant mon soutien aux réfugiés en Europe de l’Est. Je souhaite redonner quelque chose aux gens et c’est pour cela que je le ferait un jour ou l’autre".

 

DPD: "Quel est le meilleur livre que tu aies lu jusqu’à aujourd’hui?"          
Besarta: "Dans tous les cas celui de Sebastian Fitzek – die Therapie. Il s’agit d’un jeu habile entre propre perception et vérité. Je l’aime tellement parce que, pour être honnête, je ne l’ai pas vraiment compris au début et mon entêtement me l’a fait lire trois fois. C’est avec ce livre que ma passion pour les thrillers psychologiques a d’ailleurs commencé".

 

DPD: "Envers quoi es-tu reconnaissant aujourd’hui?"        
Besarta: "Aujourd’hui, pour mon dîner. Il y a des lasagnes 😊. Dans mon environnement privé, je suis en général reconnaissant de pouvoir être un soutien, d’aider les autres et d’essayer de toujours être positif".

Poste de :

Hannes Domröse

Digital Marketing